BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

Un serpent de feu

Julie Ledoux
1 avril 2009

Yann Perreau lançait la semaine dernière son nouvel opus «Un serpent sous les fleurs», album de l’ado devenu un homme, du voyageur aguerri, de l’amoureux épris de sa belle. Ce Perreau est fort, très fort. Du génie dans mon ipod. Non seulement l’album nous entraîne dans des sonorités nouvelles (inspirées de voyages en Inde et ailleurs), il nous conforte dans notre amour du style Perreau/McMahon (Alex de son prénom, complice infatigable de Yann). 

Mais le pire dans tout ça, ce qui ne vous permettra plus de douter du talent de cet artiste, c’est que le spectacle de lancement du 30 mars nous aura fait comprendre que Perreau est de retour en force et que la tournée prochaine sera à la hauteur de nos attentes. On espère fortement que tous les musiciens présents lundi dernier pourront accompagner Perreau et McMahon pour quelques temps: Martin Pelland et George Donoso III (ex-The Dears et j’en suis fort triste) ainsi qu’Olivier Langevin (ai-je besoin de le présenter?) ont véritablement épousé le style scénique de Perreau. Car il faut le dire, sur scène, Yann Perreau vit et explose. Ne serait-ce que par la présence d’un beau (quoi qu’épeurant sur les bords) serpent de quelques mètres dans le cou d’un Yann Perreau qui semblait grandi par la présence de l’animal, nous découvrons ce que seront les prochains spectacles de l’homme et de sa bande. Une prestation forte du «Bruit des bottes» et de «L’amour se meurt», entre autres, ont eu tôt fait de convaincre la foule rassemblée à La Tulipe que Perreau était de retour et qu’il allait nous faire voir toutes les couleurs de ses fleurs.

En spectacle dès le mois de mai, un peu partout au Québec : www.yannperreau.com

Pas encore de commentaire.

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux