BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

Les Colocs aux Francos & la fois où Arthur H s’est fait supplanter par une game de L’Impact

Julie Ledoux
6 août 2009

Lundi 3 août 2009. Le retour des Colocs, deux membres en moins, mais toujours vivants, comme le criait Gerry Boulet. Moi, j’aime Les Colocs. Vous avez lu l’article paru sur le site il y a quelques jours? Non? Shame on you. De l’endroit où j’étais (oui bon, c’était la section VIP, je l’admets), ce fût magique. De belles perfomances de chanteurs invités (Martin Léon, impressionnant! Et dire que je ne suis pas une fan du tout!), un acteur personnifiant une partie de la présence physique de Dédé Fortin (Sébastien Ricard de Loco Locass, magistral dans le Dédé à travers les brumes de Jean-Philippe Duval), des Colocs des premiers temps et des derniers, toujours heureux de se revoir. Le party était pogné! Quoi que Paul Piché (bon, y’avait mal au bras ou quoi?) aurait pu apprendre les paroles de la «nouvelle chanson» par coeur ou, du moins, ne pas rater son cue pour embarquer sur les paroles de Dédé Fortin… Un peu décevant. Sébastien Plante des Respectables… non. Vraiment. Non. Certains ont décrié la performance de Pierre Lapointe et pourtant, sa version de «Mauvais Caractère» lui allait si bien! Même «Juste une p’tite nuite» trouvait tout son sens dans le petit corps de Lapointe, assis par terre au devant de la scène pour cette pièce.

J’arrête, j’arrête. Je peux en parler jusqu’à demain matin des Colocs. Pas très Bang Bang…

(Regardez bien à quel point je fais de la pub… et pas pour Molson Dry, pour une fois)

carlsberg_pearl

Mardi 4 août 2009. Oui, je devais aller voir Arthur H avec, en première partie, Yann Perreau l’incroyable. Big fat chokeuse que j’ai été pour cause de match de L’Impact versus la grande équipe d’Argentine, River Plate. Oh que je me fais juger en ce moment, je vois ça dans vos yeux. Et bien, tant pis pour H! C’est dix fois plus agréable d’être trempée jusqu’aux os à boire de la Carlsberg et à encourager River Plate. Pauvre Impact… Une tempête dans le Stade Saputo, pluie diluvienne, vent, éclairs, etc. Et quand tu te rends compte que tu es assise avec ta gang dans un stade très métallique pendant un orage électrique, le suspense est à son meilleur et tu digères ton hotdog en un éclair (Oh! Quel calembour!). Exactement comme dans Back To The Future quand Marty McFly doit retourner en 1985 et que le câble se détache, que Doc glisse le long du câble et se fait électrocuter. Pareil, pareil.

D’autres nouvelles des Francos très bientôt. Dès que je vais avoir dormi un brin. Je vise cette nuit.

2 commentaires
  • Yanick Klimbo T
    7 août 2009

    Est-ce que Mononc Serge était présent sur scène… ou dans la foule?

  • Julie Ledoux
    7 août 2009

    Clairement pas sur scène, en tout cas! De toute façon, c’est Vander le bassiste des Colocs depuis le «départ» de Mononc Serge. Y’aurait eu d’la bagarre…

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux