BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

What’s up Nelly?

Julie Ledoux
25 septembre 2009

Oh, pas grand chose.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2009/09/25/001-arcan.shtml

Un petit matin frisquet de septembre (autour de 6h45, une toast au beurre de pin’ à moitié mangée dans la main droite), la plupart de mes collègues de littérature et moi-même (et probablement l’audimat entier de Tout le monde en parle) étions sous le choc d’apprendre la mort de la «scandaleuse» Nelly Arcan.

Ce matin.

Je ne l’aimais pas d’amour, au contraire. Mais reste que la nouvelle me surprend et m’attriste un peu, tout de même.

On les aime nos scandaleuses. Reste encore Michèle Richard.

19 commentaires
  • Vlad Kazimir
    26 septembre 2009

    Mme Ledoux, quand votre temps viendera, j’espère que l’on vous accordera plus de respect que le rot cérébral ci-dessus.

  • Julie Ledoux
    27 septembre 2009

    Je ne saisis pas tout à fait le manque de respect auquel vous faites allusion, Monsieur Kazimir.
    Je n’aimais pas Nelly Arcan mais je suis tout de même attristée d’apprendre sa mort. Il s’agit d’un manque de respect?

  • André de Sorel
    27 septembre 2009

    M. Kazimir, qui êtes-vous pour parler de respect?

    Vous vous pointez ici, vous lisez ce billet rapido presto. Vous semblez « affecté». « C’est court, elle lui manque de respect, c’est clair». Vous montez sur vos grands chevaux et… c’est tout. Vous ne posez pas de question, vous n’avez pas de témoignage, vous n’apportez rien à la discussion.

    Bravo!

    Ce billet a été mis en ligne quelques MINUTES après l’annonce, bien sûr que c’est à chaud, bien sûr que c’est court, c’est publié sur un BLOGUE. Madame Ledoux se dit attristée et célèbre cette femme qui a marqué à sa façon la littérature québécoise. « Accorder plus de respect»? Qu’est-que vous accordez vous? Pas grand chose, votre lecture de ce billet est la vérité ultime. C’est dommage. La communication se termine abruptement entre la blogueuse et le lecteur. Dommage, dommage, dommage.

    « Rot cérébral»… « rot cérébral». En voici un autre: « Quand votre temps viendra», êtes-vous vraiment en train de lien suicide et finalité?!

  • solafo
    27 septembre 2009

    Julie, on va t’ajouter à la liste des scandaleuses.
    Mais; on les aime nos scandaleuses ;)

  • André Péloquin
    28 septembre 2009

    En parlant de scandaleuses,

    Solafo, j’ai besoin de votre courriel: redaction arobas bangbangblog poing comme.

    Merci d’avance!

  • Dieu Du Web
    28 septembre 2009

    C’est payant le scandale.

    Soyons scandaleux.

  • cristina
    28 septembre 2009

    Mme Ledoux et vos supporters,
    Je crois que les termes « toast au beurre de pin’à moitié mangé dans ma main droite » et « Michèle Richard » n’ont pas leur place dans un court communiqué où vous deviez annoncer la mort tragique d’une personne talentueuse à son public. Vous avez des lecteurs communs avec ses lecteurs à elle. Et je crois que ça peut être irrespectueux d’annoncer comme vous l’avez fait, sa mort. Ce n’est que mon opinion, mais je crois que vous avez manqué de tact.

  • Vlad Kazimir
    28 septembre 2009

    Mme Ledoux,
    Je crois que Cristina ci-dessus vient d’expliquer l’essentiel de ce que je ressentais en ayant écrit cela. On s’entend : je ne connais pas Nelly Arcan, je n’ai jamais lu un de ces livres, je ne pourrais me prononcer sur elle. J’ai probablement ressenti la même sorte de tristesse que vous. Par contre, il y eut effectivement un manque de tact. Alors voilà.
    …Et Monsieur André Péloquin de Sorel.
    Merci d’avoir décortiqué une simple phrase (« Vous ne posez pas de question, vous n’avez pas de témoignage, vous n’apportez rien à la discussion. », c’est ca?) et d’en avoir fait une analyse de deux paragraphes digne d’une maitrise en littérature comparative.

  • André de Sorel
    28 septembre 2009

    @ Cristina: Cool, cool, on comprend mieux votre point de vue, mais comme il n’y a pas la mention « pour publication immédiate », ni de « -30- » sous le texte de Julie, je doute qu’on aille vraiment affaire à un communiqué. C’est un billet de blogue, une réaction à chaud à un événement. Tout comme réaction à sa lecture. Vous n’allez quand même pas me dire que vous avez appris la mort de Madame Arcand sur notre site, quand même.

    Fait intéressant, la rédac’ en chef d’Urbania mangeait aussi une toast au beurre de pean’ quand elle l’a appris! http://urbania.ca/blog/704/la-mort-20

    @ Kazimir: sans vouloir vous offusquer, je doute que comparer des réactions de blogues se mérite un mémoire de maitrise. ;-)

  • cristina
    28 septembre 2009

    @ andré de sorel: Il n’y a aucune mention, en effet,sous le texte de Mme Ledoux, mais elle a (je lui souhaite) beaucoup de lecteurs, et si lecteurs il y a, elle doit tout de même faire attention au choix de ses mots. Ceci-dit, sans les mentions de « petit dej » et la dure comparaison à Michèle Richard, je n’ai rien à redire :)
    Pour la rédac’ en chef d’urbania C.P-L, elle l’a appri sur facebook …:\
    …à moins qu’un blogue soit exclusivement réservé à une gang d’amis, je me dis que d’écrire ce « qu’on est en train de faire » en apprenant une nouvelle semble servir à boucher les trous qui percent écrans et mémoire de celui ou celle qui écrit…. ça me fait pensé a du R.I.P. TQS. Vous comprenez mon malaise? :) (je vise urbania dans ce 2e paragraphe)

  • André de Sorel
    28 septembre 2009

    @ Cristina: Je n’ai pas les chiffres, mais la Ledoux semble lentement, mais sûrement devenir notre Lagacé, en effet.

    Pour le petit dej’, c’est vraiment à notre discrétion. Moi je trouvais ça charmant qu’elle situe comment elle a appris la nouvelle, mais bon.

    Pour la Richard par contre, bien que ça rock pas fort pour elle ces jours-ci, c’était quelque chose à l’époque! C’est pas mal le premier sex-symbol de la chanson pop québécoise. Je ne me rappelle plus du gala, mais il me semble l’avoir vue dans un événement des années 70 en train d’accepter un prix vêtu d’un bikini! C’est un peu ce que le « Putain» d’Arcan à fait à la littérature québécoise féminine: y réintroduire un peu de « glamour », un peu de « rock », quoi.

  • André de Sorel
    28 septembre 2009

    En ce qui concerne votre second point. Je crois qu’un blogue est un espace public, tout simplement. Contrairement à la littérature ou au journalisme ou, avant d’être publié ou mis en ligne, un texte est lu, relu, corrigé, analysé, recorrigé par deux, trois personnes, le blogue est un médium qui encourage l’immédiateté, la proximité entre l’auteur et le lecteur.

    Personnellement, je blogue pour informer des lecteurs (qu’ils soient des amis ou non, je m’en fiche pas mal) de nouvelles que j’ai apprises ou que j’ai lu et qui m’ont « touché».

    Le ton choisi, contrairement à la plupart de mes « articles» est plus « irrévérencieux» qu’« objectif» ou « sympathique». Sans nécessairement jouer un rôle, on s’entend que je n’ai pas vraiment l’intention de marier Marie-Pierre Arthur… j’aurais déjà une lettre d’avocats à la porte si c’était le cas.

  • Vlad Kazimir
    28 septembre 2009

    Bon. Je n’ai plus rien à rien dire. Disons tout simplement que j’m'en vas prendre une DOUCHE.

    Bonne soirée et continuez ce que vous faites de mieux :)

  • cristina
    29 septembre 2009

    @ devinez qui de SOREL-TRACY:Je faisait une simple critique, je croyais bloguer. Mon erreur M. « De Sorel » Quoi qu’il en soit vous protégez Mme Ledoux, c’est très bien, mais je n’ai PAS mal critiquer son billet sur la mort de Nelly Arcand.
    Vous avez raison, un bloque est un espace public, et pour ce, ce n’est pas parce qu’on est dans le confort de son foyer ou d’un sympathique café que l’on peut tout dire n’importe comment. Et je ne dis pas, ici, que c’est le cas dans le billet « what’a up nelly », j’ai simplement dit que ça manquait de tact. Merci tout de même d’avoir prit le temps de répondre! :)

  • André de Sorel
    29 septembre 2009

    @ Cristina: oh non, je ne protège pas la Ledoux. Elle est bien assez grande pour le faire elle-même! J’alimente notre blogue, j’encourage les cliques et je fais monter le traffic en répondant et rétorquant. Alors que l’étiquette dans un débat électronique indique « do not feed the trolls », je me ramène avec deux pelletées de moulée.

    Plus sérieusement, loin de moi l’idée de vous critiquer, ce n’était vraiment pas mon intention. J’voulais seulement jaser blogues, sphères publiques et privées, patati et patata.

    Fais pas beau aujourd’hui, non?

    PS: Désolé des coquilles, j’suis entre deux trucs là, là.

  • André de Sorel
    29 septembre 2009

    @ Cristina:

    Ok, là je vais critiquer: c’est Sorel. So-rel.

    Sorel-Tracy, c’est pour le monde de Tracy qui veulent profiter de notre rayonnement. Les « vrais de vrais » disent Sorel, bon.

    Non mais, tsé! Franchement!

  • Simon Jodoin
    29 septembre 2009

    cristina a écrit : « Il n’y a aucune mention, en effet,sous le texte de Mme Ledoux, mais elle a (je lui souhaite) beaucoup de lecteurs, et si lecteurs il y a, elle doit tout de même faire attention au choix de ses mots. »

    Non.
    Je regrette, mais non.
    Je m’en masse le gland autant que faire se peut d’une éventuelle polémique sur la manière d’annoncer le décès de qui que ce soit.

    Mais non, être lu, même très lu, n’implique en rien le fait qu’on doit faire attention au choix de mots. Ça implique simplement qu’on doit assumer les mots qu’on a choisi. Point.

    Un moment donné là là là, stopper un élan créatif, ou une inspiration, sous prétexte qu’on est beaucoup lu et bla bla bla, qu’il faut plaire au plus grand nombre, pas trop choquer, c’est du nivellement vers la majorité. Ça s’appelle tuer l’originalité et la spontanéité. C’est gris. Pire que gris. C’est beige. Beige pâle même.

    Mon cinq cennes.

    S.

  • cristina
    29 septembre 2009

    @simon jodoin : bon point pour la créativité, c’est vrai que j’suis beige claire en ti pépère et quart! pour cité l’amie d’émilie dans watatatow! (ho!!) cependant, en « informant » les gens sur le vif, je me disais que le choix des mots, justement, donne le degré d’importance qu’on donne à cette nouvelle. Et je trouve très (ir)respectueux de votre part de parler de votre gland, ici. Ok, Nelly Arcan a écrit Putain, mais reste qu’elle est morte et que votre gland n’a pas sa place ici, non?…mais vous vous en masser… vicieux cercle
    @ m. de sorel tirait tracy, c’est bin trop vrai, mais sorel c’est mort depuis bin longtemps, le zoobisarre aussi :) Lady Nelly Arcan est morte, ainsi que Sir Pierre Falardeau. C’est une bien triste semaine!

  • André de Sorel
    30 septembre 2009

    Sorel est morte?! Tu capotes, man! TU CAPOTES !!!

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux