BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

Pop Montréal Jour 4 : The Youjsh + The Budos Band

Julie Ledoux
3 octobre 2010

Le but de la soirée était simple : voir Little Scream au Cabarat du Mile End puis, me rendre au Club Lambi pour y passer la soirée et danser sur les rythmes de The Youjsh, The Sway Machinery et The Budos Band. Première partie ratée : je suis arrivée à 22h au Cabaret lorsque Mlle Little Scream terminait. Dommage. En attendant de la revoir sur scène, je me contente de l’écouter en boucle en travaillant.

La seconde partie de la soirée fût vraiment plus intéressante. The Youjsh m’a vraiment surprise en première partie de The Budos Band. J’ai adoré leur côté Klezmer et Slave. En fait, je vais vous le dire : j’aime la musique Klezmer voire Tzigane. Ça vient me chercher. Peut-être parce que mon voisin pendant 22 ans jouait dans le Bagg Street Klezmer Band et faisait aller son accordéon tous les soirs, j’adorais ça et j’adore toujours. Bref, The Youjsh et leur thématique «Steve Day» (toutes les chansons incluent le nom de Steve Day) m’ont vraiment plu. Surtout 1) Le papa du groupe à la clarinette qui avait vraiment l’air de tripper à jouer avec sa gang, et 2) La demoiselle à la contrebasse sur laquelle j’ai maintenant un petit kick. Vous auriez dû la voir se démener!

The Youjsh

The Youjsh

The Sway Machinery, en seconde partie, m’a laissée un peu sur ma faim. Oui, ils jouent bien, oui, les gens dansaient. Cependant, je pense encore qu’il s’agit seulement d’un band ska folklorique qui chante en hébreu (enfin, à ce que j’ai compris).  C’est bien, mais j’ai l’impression que c’est beaucoup de poudre aux yeux.

The Sway Machinery

Le chanteur a vraiment un petit côté étrange lorsqu’il raconte une histoire entre deux chansons… mais ce côté n’est pas vraiment exploité dans la mise en scène du groupe. En fait, le leader semble être le seul qui sache qu’il est devant un public. Malgré tout, j’ai beaucoup aimé leurs harmonies vocales lors de la dernière pièce.

The Sway Machinery

Et le clou de la soirée : The Budos Band!!! Wow! Instrumental mais oh combien dansant! Toute la foule s’excitait sur les rythmes du groupe funk-rock. J’étais même à côté du fan # 1 du groupe. Voilà pourquoi toutes mes photos ressemblent à ceci :

The Budos Band (flou)

Mais bon, tout le monde avait du plaisir et moi aussi, sur la piste de danse dont le plancher bougeait au même rythme que les hanches coincées de certaines personnes. Une belle soirée quoique après 5-6 pièces, on comprend le concept et on danse un peu moins. Mais le Club Lambi était toujours en feu lorsque j’ai quitté, peu avant la fin. Il y faisait tellement chaud qu’on aurait cru que l’été des Indiens était enfin arrivé. «Ben non!» que je me suis dit en sortant dehors et en me gelant les fesses jusque chez moi. Mon départ a cependant fait plaisir à un fan qui souhaitait vraiment rentrer pour la dernière toune. Tant mieux pour lui, ça valait la peine d’attendre!

The Budos Band encore plus flou et plus loin...

3 commentaires

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux