BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

Mercredi soir : éléments utiles et inutiles à raconter

Julie Ledoux
13 octobre 2010

Aujourd’hui, j’ai réécouté du Tryo. Ça faisait au moins une couple d’années. En fait, la dernière fois que j’ai écouté ça sérieusement, c’était en voyage dans la vallée de l’Okanagan pour cueillir des cerises (c’était l’fun pour vrai). En 2003.

Donc, soit : 1) Je vieillis et je n’ai plus de principes, 2) Tryo, c’est pas si bon, 3) On n’est plus en 2003.

J’hésite encore.

Pour vous rappeler de bons souvenirs :

The Slew – 100%

Ma découverte de la journée. Bon, tout le monde connaît ça depuis longtemps, je sais. Mais le projet de Kid Koala, Dynomite D et les ex-Wolfmother Chris Ross et Myles Heskett vient d’atterrir sur mon disque dur. Ambiant, parfois rock ou funk, mais toujours électro, bien entendu. Échantillonnage intéressant et qui rentre au poste. J’ai un peu le goût d’aller crier sur mon toit quand j’entends « 100% » (la pièce titre) et peut-être descendre dans les bas-fonds de Montréal en écoutant « You turn me cold ». Parfois loud et un peu dark, The Slew est un peu comme l’Halloween : noir, emo et distorsionné. (Ceci n’était pas une vraie critique mais les émotions étaient bien réelles.)

Belle pochette, en passant. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, hein.

Hey, Between Two Ferns, c’est vraiment drôle. J’aime Zach Galifianakis.

La capsule la plus récente : Bruce Willis s’ennuie des années 80.

Monstres Expo

Dès demain à la Galerie Off interarts, le dévoilement de la murale extérieure créée par… hmmm, 12 artistes! On y verra l’oeuvre d’entre autres, Samuel Cantin, Érik Evans, Gabrielle Laïla Tittley, Stéphanie St-Jean Aubre, et huit autres (12 moins 4 = 8). Ça promet puisqu’on connaît déjà certains d’entre eux pour leurs affiches marquantes de spectacles musicaux (Mlle Tittley pour les 5@7 Déplogue du Quai des Brumes, Mlle St-Jean Aubre pour certaines présentations de Bloodshot Bill, etc.).

Constatations de la journée : je porte mes verres de contact trop longtemps et il est temps que je sorte les poubelles parce que ça sent le poisson dans ma cuisine.

Exaspération profonde : Est-ce qu’on va se décider un jour à arrêter d’écrire «Sala Rossa» avec deux «L»? (Une chance que la Pimbêche jubilaire sait l’écrire! Comme tant d’autres, oui, je sais. Mais enfin, il y en a quand même un paquet qui ne savent pas googler, faut croire.)

Quand je fais des billets de blogue comme ça, je pense à chose là… le gars des Bleu Poudre qui jase avec Marc Labrèche des fois… Raymond Beaudoin?

Un commentaire

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux