BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

«Il était deux fois» : Étienne Martin et Philomène Julien sur la pente ascendante

Julie Ledoux
27 octobre 2010

Du 25 octobre au 13 novembre, les créations d’Étienne Martin et de sa collègue et conjointe Philomène Julien seront exposées à Zéphyr (Lieu d’Art).

Étienne «Annie Dufresne» Martin et Esteban

Ayant pour bases les différents parcours des deux artistes, l’exposition confirme que leur plus belle réalisation n’est pas une toile, mais bien Esteban, petit garçon blondinet fort sympathique. «On a fait une toile à deux, mais on s’est dit qu’on ne pouvait pas faire mieux qu’Esteban!», confirme Étienne Martin. Ce dernier, après avoir créé une murale pour la ville de Saint-Adèle – d’où il est originaire – s’est lancé dans la création intensive et la réparation de modèles déjà créés auparavant, dans le but de présenter le plus possible d’éléments lors de l’exposition à Zéphyr : «On a vécu une année difficile et surtout pour Philomène. On a du accélérer le processus dans le dernier mois.»

Si l’exposition regroupe une majorité de toiles d’Étienne Martin, le couple a tout de même créé une majestueuse toile pour l’occasion (voir ci-dessous).

Toile d'Étienne Martin et Philomène Julien (le lustre ne fait pas partie de la toile, bien entendu)

Le style particulier d’Étienne Martin – les carrés de grosseurs variées emplis de couleurs primaires – lui vaut maintenant une reconnaissance et une fascination dans le monde des arts visuels. Sa technique de création des carrés implique constamment des changements de positions de la toile, évitant ainsi la conception «statique» de la peinture. De plus, son intérêt pour la ville et le voyage permet un déplacement dans le temps et l’espace, ce qui en fait un art constamment renouvelable, avec d’infinies possibilités (par exemple, utiliser du café instantané pour créer le brun de la ville ou d’E.T.!). De plus, un peu avant la destruction du Théâtre de la Licorne, Martin et Julien ont pu s’abreuver d’éléments variés du théâtre. On retrouvera donc des montages créés à partir d’affiches de pièces de théâtre dans les nouvelles créations des artistes.

E.T. par Étienne Martin

De belles découvertes à faire jusqu’au 13 novembre! Si vos moyens sont moindres, mais votre intérêt toujours bien présent, Étienne Martin collabore maintenant avec les Encadrements Sainte-Anne, compagnie qui permet d’acquérir des impressions encadrées de nombreux artistes québécois avec sa Collection VIVA. En attendant de se procurer l’original tout en relief et en texture!

Modèle et toiles d'Étienne Martin

Le lancement de Il était deux fois aura lieu ce jeudi 28 octobre dès 17h, à la Galerie Zéphyr (2112, rue Amherst, Montréal).

Un commentaire

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux