BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

24e Coup de Coeur Francophone : demain, un nouveau jour va se lever

Julie Ledoux
3 novembre 2010

Non mais, qui aurait cru que je ferais allusion à une chanson de Jacques Michel, reprise par les enfants de Star Académie ? Pas moi.

Bref, le 24e Coup de Cœur Francophone débute demain soir et j’essaie de tenter de peut-être possiblement me faire un semblant de programme. J’en raterai une partie pour cause de participation à un colloque en région estrienne et de RIDM, mais ça ne m’empêche pas de vous suggérer quelques coups de coeur (C’est vrai, c’est souvent plus d’un coup au coeur.).

On y va par dates, hein. C’est plus facile qu’une énumération.

Jeudi 4 novembre : Je vote pour Jadis et les Epoxy au Bistro In Vivo car je suis une fan de Boris Vian et de ses chansons, et de la chanson française en général. Le groupe devra être à la hauteur parce que je m’attends à BEAUCOUP d’eux, surtout que je n’arrive pas à trouver d’enregistrement sur les interrrnets. Au cas où le résultat ne conviendrait pas, je répondrai par la bouche de mes canons.

Vendredi 5 novembre : Krista Muir, la championne de Ukulele et Avec pas d’casque, les champions des tounes tristes mais joyeuses au Bistro In Vivo. Sans hésitation. Je ne peux pas manquer ça. Vous non plus. Enfin, vous pouvez, ça va me laisser plus de place, mais je vous suggère d’y aller quand même. Tant pis pour mon confort.

Samedi 6 novembre : Le genre de soirée où ça t’écoeure de devoir faire un choix. 1) Caloon Saloon et Fred Fortin au Club Soda à 20h : j’aimerais ça énormément, mais j’ai une obligation festive auprès d’une amie. C’est important, les fêtes. 2) L’Abitibi au Divan Orange avec L’Équipe, Michèle O. et Chantal Archambault? Ou Bateau Noir et Brutal Chérie (Ouais, je t’ai reconnu, Guillaume Beauregard!) à l’Esco? Deux soirées aux styles complètement opposés, mais tout aussi intéressantes.

Dimanche 7 novembre : Je me risquerai sans doute à l’Esco pour voir Auguste et Tire le Coyote. Découvrir Auguste (produit de la région sherbrookoise) et voir l’évolution du Coyote depuis les dernières Francouvertes…

Lundi 8 novembre : Pour ma part, ce sera : rien puisque je suis occupée ailleurs… Mais pour vous, je suggère Le Couleur et Pablo Cervantes. Ce sera reposant pour un lundi, mais ça fait du bien, parfois.

Mardi 9 novembre : Encore une fois, trop de choix. 1) Les Guenilles et WD-40 au Divan Orange VS 2) Dany Placard et son monde. On verra bien. 3) Pour les fans de percussions et musique du monde (je sais, c’est vague), Naby et Élage Diouf (oui, c’est le même qui s’appelait El-Hadji Diouf, dans le temps des Colocs) seront au Lion d’Or.

Mercredi 10 novembre : Pourquoi pas un midi-spectacle au Bistro In Vivo? Lisa Leblanc, gagnante du dernier Festival de la chanson de Granby y jouera vers 13h30. Il faut vraiment découvrir cette demoiselle au style incisif et non-censuré. En soirée, toujours Dany Placard et son monde mais avec Joseph Edgar (Nouveau-Brunswick comme la Leblanc!) en première partie. Why not?

Jeudi 11 novembre : Méta Gruau à L’Esco après avoir pris un p’tit verre au lancement de Panache au Divan Orange.

Vendredi 12 novembre : Si vous avez raté Lisa Leblanc, prise 2 en première partie de Marie-Pierre Arthur au Cabaret Juste pour rire. Sinon, vous avez encore énormément de choix. Et moi, je raterai tout ça pour cause de colloque. Été 67 et Sunny Duval au Lion d’Or : oui! Et à 22h, déchirez-vous entre la soirée «estrienne» au Divan Orange avec Jérôme Dupuis-Cloutier, B.E.T.A.L.O.V.E.R.S. et Grosse Distorsion ou le groupe bluegrass-cajun-country Canailles et la version franco des Mockin’ Birds, Mordicus, à L’Esco.

Samedi 13 novembre : Évidemment, y’a Alex Nevsky au Cabaret Juste pour rire. Je n’ai pas encore réussi à le voir en spectacle et il semble que ce sera encore pas cette fois-là puisque les Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal seront commencées et que j’y passerai ma vie. Sinon, allez faire un tour au spectacle Passe-moé la puck, une soirée organisée au profit de la Fondation André Fortin (prévention et sensibilisation au suicide). Ça vaut la peine, croyez-moi.

Dimanche 14 novembre : Dodo ou écouter l’émission À propos de Jim Corcoran. Ou les deux en même temps.

Bon, je pense que vous êtes prêts. En tout cas, moi, je le suis. Et pour se mettre dans le bain (ou la douche, c’est selon vos goûts), un petit hit des années passées. On se gâte, là.

Un commentaire

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux