BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

Coup de Coeur Francophone – Jour 6 : Les Guenilles et WD-40 (un peu)

Julie Ledoux
10 novembre 2010

Hier soir, la soirée Écho des régions du Coup de Coeur Francophone présentait Les Guenilles et WD-40 au Divan Orange.

Au moins, il ne pleuvait pas.

Le match des Canadiens contre les Canucks n’était pas tout à fait fini lorsque j’ai mis les pieds au Divan, où la salle était au tiers pleine et les yeux du public rivés sur le match projeté sur un écran au mur. J’avais encore 30 minutes pour me mettre dans l’ambiance de «boire trop de bière pour apprécier le show» que tout le monde semblait surfer.

22h30. Les Guenilles embarquent sur scène. Jamais entendu en show et pas vraiment écouté autrement (ok, tu peux me juger, maintenant). Mais j’étais curieuse parce que oui, y’ont l’air trash. Tout est relatif, en fait. De loin, j’ai eu l’impression d’avoir 4 geeks qui jouent du «gros rock sale voire punk». Même si le public semblait n’avoir d’oreilles que pour WD-40, quelques uns ont été conquis dont la fille qui trashait sur un banc. Je ne la comprends toujours pas. Bref, les gars et leur trash talk nous ont offert des pièces telles que «Fuck CISM» (Arrogant, tu dis?), «Dépendance» et  «Être dans ta tête». Ça sonne fort et comme une tonne de briques (oh le cliché!) : parfois bien mélodique, doublé d’une bonne distorsion mais toujours tight, pour ne pas dire «serré». 30 minutes, short and sweet.

Les Guenilles

23h15 (à peu près). WD-40. Ouais, tu les attendais, mon pouèle, hein! Ils sont là, deux fois plus gros que les Guenilles… sauf Éric Goulet qui, malgré son coat de cuir, ne bernait personne côté gras. Éric Goulet? Hein? Bon, je suis peut-être la seule qui ne le savait pas qu’Éric Goulet – Monsieur Chien et Mono en personne – jouait avec WD-40 ce soir-là. Cela dit, c’est ce qui m’a convaincue de rester.

Puisque…

… dans la vie, y’a trois choses secrètes que j’aime.

1) Les Blackhawks de Chicago, 2) ABBA, et 3) Éric Goulet.

Mon idole secrète

Donc, la présence de Goulet m’a séduite. Bon, c’est pas tant un secret, mais je ne vais pas aller lui demander un autographe, tsé. Je suis juste restée du côté gauche de la scène à prendre des photos. J’ai été fan d’un jour  de WD-40 avec Fantastik Strapagosse (que j’ai découvert sur le tard) et Saint-Panache mais hier, je sais pas, j’étais un peu déçue. Les jokes de «Tabarnak-ostie-y’a-des-gars-qui-voulaient-que-j’achète-du-chocolat-pour-Haiti-à-l’Halloween-tabarnak-ils-s’en-crissent-du-chocolat-là-bas!» d’Alex Jones ne me faisaient pas vraiment rire et il me semblait que le band manquait de fougue. Mais je ne suis sans doute pas le public cible et la foule du Divan Orange semblait apprécier. Good.

Foule en délire pour WD-40

Les gars avaient l’air bien contents d’être «à Montréal ostie!» et leurs fans aussi. Un bon show du groupe rock aux accents parfois country qui a joué une bonne partie de leurs succès dont la très appréciée «Mouche à marde».  Le fameux «À l’affût!» , dicton du groupe, fut répété à maintes reprises et, finalement, on ne savait plus trop où il voulait en venir avec ça. Bref, je l’avoue, j’ai manqué la fin du show.

WD-40

Loin d’être plein – même pour WD-40 -, le Divan Orange a tout de même permis de brasser la cage un mardi soir de novembre. C’est pas peu dire.

12 commentaires
  • Stephanie
    10 novembre 2010

    Doit-on être offusqué d’une chanson qui dit ‘Fuck CISM’? Au pire, ils pourraient ‘blaster’ l’animateur radio ti-coune de Rock Détente à la place. Je dis ça de même.

  • André de sorel
    10 novembre 2010

    Come on! C’est rigolo « Fuck CISM ».

    J’crois que c’est en réaction au fait que le directeur musical de la station a refusé leur disque. C’est un droit de réponse, genre.

    Come on, c’est vraiment léger!

    C’est pas comparable à un zouf, qui s’identifie comme un animateur de radio Rythme FM sur Twitter, qui dit que Yann Perreau pue ou qui fait des jeux de mots poche sur Coeur de Pichenotte.

  • Sophie Laforest
    10 novembre 2010

    À quand une reprise de ABBA par Éric Goulet pour la Ledoux ?

  • Sophie Laforest
    10 novembre 2010

    Éric pourrait porter un chandail des Blackhawks, aussi.

  • Julie Ledoux
    10 novembre 2010

    Aaaaw, Sophie. J’en ai un peu des frissons de joie, rien que d’y penser…

  • Mickael B
    10 novembre 2010

    WD-40, le groupe maudit du Québec.

    Groupe maudit par ses hauts et ses bas, par la drogue, par le succès populaire manqué, par des rendez-vous manqués, par des spectacles inégaux, etc., etc.

    Je suis un fan du groupe. Crampe en masse, Aux frontières de l’asphalte et Fantastik Strapagosse ont baigné la fin de mon adolescence/début de vie adulte, j’avais un grand espoir lors du retour du groupe en 2006-2007 (?)… mais là, je me demande si le groupe ne devrait pas accepter de mourir, un jour.

    Néanmoins: tout pour le rock et À l’affut!!!

  • David
    10 novembre 2010

    @Stephanie: Rock Détente a pas mal rien a voir avec notre monde, j’vois pas pourquoi on en jaserait. C’est comme si Kovalev s’plaindrait d’la situation salariale des joueurs de curling. André de Sorel est a deux poils d’la vérité. Le directeur musical nous avait dit, si ma mémoire est bonne, qu’il avait donné notre disque a ses experts en musique punk et que notre musique ne peut pas passer a 7 heures du matin, bref pas a n’importe quelle heure du jour. Premièrement j’me suis demandé c’était quoi au juste un « expert en musique punk », et je n’ai pas trouvé de réponse a cette question. Deuxièmement je me suis dit qu’une station de radio comme CISM -qui est une des seules qui peut s’permettre de passer n’importe quoi- ne devrait pas s’en faire avec l’heure a laquelle tel genre de musique passe. La dite station devrait s’en faire avec d’autre chose plus importante, comme la qualité musicale, peu importe le genre, surtout si c’est local et en francais. Donc ma conclusion fut Fuck CISM. Mais ca reste quand même presqu’une joke, y’a quelques émissions que j’aime ben. Si il m’aurait dit qu’il n’a pas aimé notre album, j’aurais compris. Au lieu de d’ca il m’as jasé d’experts en musique punk et de l’heure du jour, ce que je n’ai pas compris. No big deal, mais j’ai l’insulte facile mettons.

    -David

  • Anne Laguë
    10 novembre 2010

    Tout pour le rock. Alex Jones est là pour rester. En veilleuse, peut-être, en background d’une scène qui l’a boudé, mais là pareil.

    À propos du mini-beef « Fuck CISM », je trouve ça comique, moi. C’est vrai que fuck it, parfois : CISM donne une gros coup de main aux artistes qu’elle aime, mais ce n’est pas la finalité ultime.

    Très drôle, Julie, ton article. (Et il a su soulever les passions!)

  • André de sorel
    10 novembre 2010

    Fuck CIBL, tiens! (je veux partir un beef avec Papineau, Dumais et Antonine).

    Fuck Bande à Part (dans ta face, Sophie Laforest!) pendant qu’on y est!

  • David
    10 novembre 2010

    Yeah! Pis fuck toute!

  • André de sorel
    10 novembre 2010

    ANARCHIIIIIIIIIIIIIE!!!

  • André de sorel
    10 novembre 2010


    Désolé d’avoir tué l’échange intelligent entre vous.

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux