BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

Hooded Fang : une Tosta Mista sous le soleil

Julie Ledoux
26 juillet 2011

Ce matin, je m’extasiais sur les ondes de CIBL à propos du plus récent album de Hooded Fang, ce groupe originaire de Toronto, mené de main de maître par Daniel Lee. Mélodies accrocheuses, textes simples mais pas idiots, groove et guitares bien senties, Hooded Fang poursuit sur sa lancée amorcée avec leur 1er album complet, Album, qui fait partie de la longue liste du Prix Polaris.

Bien que leur précédent disque indie-pop n’ait pas atteint la sélection finale du Polaris, le second mérite une attention toute particulière avec ses réverbérations bien présentes, les harmonies vocales qui font écho au chant principal, et les guitares excitées et rappellent les meilleurs road trips. Quand les intermèdes de l’album te rappellent le Budos Band ou les western, puis quand trois ou quatre pièces te font surfer sur une vague californienne («Brahma» et «Vacationation», entre autres), tandis que les autres te font danser un slow ou le twist («Clap», «Den of love», etc.), tu te dis que c’est un méchant bon album pour un été rock’n'roll!

Un groupe qui ne se prend pas trop au sérieux, avec un titre d’album référant à un sandwich jambon-fromage grillé à la portugaise, ça me plaît. Surtout quand cet album offre une panoplie de pièces alliant le rock’n'roll sixties et le soleil du surf californien. Bien que Hooded Fang change de voie musicale en comparaison avec le précédent Album – plus pop-rock et calqué sur la vague indie torontoise – Tosta Mista présente dix morceaux franchement réussis, alliant dérision, amour, rock’n'roll et voyages ensoleillés.

Cote Ledoux : 8,4 / 10

Hooded Fang – Tosta Mista (Daps Records)

Lancement ce soir, au Divan Orange, dès 21h. Avec Sonny & The Sunsets, et The Sandwitches.

Pas encore de commentaire.

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux