BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

À grand coup de coeur francophone : Les Revenants à l’Esco

Julie Ledoux
11 novembre 2011

T’sais quand tu passes une journée et une soirée de marde, t’as juste le goût d’écouter de la bonne musique pour t’engourdir un peu et oublier les dernières 24 heures. C’est ce qui s’est passé mercredi soir, à l’Esco. J’y allais pour le kick parce que je les avais déjà vus en spectacle, les Revenants, et j’avais vraiment aimé leur rock tantôt 60s, tantôt surf, tantôt shoegaze. Il s’agit d’un des meilleurs groupes sur la scène musicale locale, en ce moment, et leur prochain album, Bêtes Lumineuses (comme le film de Pierre Perrault, mais au pluriel), en fera foi, je vous le garanti.

(Sa date de sortie n’est pas encore claire-claire, selon le contrebassiste Roland Breard. Décembre? Le plus tôt possible, on l’espère. En tout cas, il semblerait qu’il y ait eu des poignées de mains avec l’étiquette de disque dont le nom est composé d’une lettre et d’un chiffre, mais bon, je vais essayer de pas tout scooper. Désolée les gars, je suis juste ben excitée pour vous.)

Bref, après avoir raté Les Moindres, en première partie (ça, c’est la faute à l’événement Facebook qui nous disait que ça commencerait à 23h, et le fait que t’sais, à l’Esco, ça commence rarement à l’heure prévue, et on s’y habitue!), je suis arrivée pile poil pour le show des Revenants. C’était short & sweet, mais oh! combien mélodique et agréable. Désolée Jimmy (Beaudoin, à la guitare et à la voix), j’ai presque jamais compris les titres de vos chansons. Je sais juste que c’était ce dont j’avais besoin, hier soir. Du rock qui balance, qui fait taper du pied ou qui enveloppe, dans les moments plus surf.

Pas encore de commentaire.

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux