BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

Francouvertes 2013 – Préliminaires #2 : Gratte-Ciel, Les Hay Babies et les Lazy Lovers

Julie Ledoux
26 février 2013

Lundi soir avait lieu la seconde soirée de la ronde préliminaire des Francouvertes 2013, mettant en vedette les formations Gratte-Ciel, Les Hay Babies, ainsi que les Lazy Lovers.

Gratte-Ciel ouvrait la marche, avec un indie folk assuré, mené par Guillaume Duchesneau, à la voix, aux textes, à la guitare acoustique et aux cheveux longs. Bien qu’on voit d’emblée le potentiel de Gratte-Ciel, la performance manquait d’assurance et l’ensemble de connivence. On sent Duchesneau habitué aux spectacles solos, lui qui maîtrise adroitement son instrument et sa voix. Un récent voyage en Inde a sans doute empêché les quatre gars de pratiquer pendant quelques temps, mais les oublis et les répétitions pour pallier à ces oublis ont parfois porté atteinte à la fluidité de la performance de Gratte-Ciel. Une plus grande variété dans les arrangements, ainsi qu’une plus grande complicité sur scène auraient avantagé la formation.

Ce sont les filles des Hay Babies qui ont entamé le deuxième droit de la soirée, avec un country-folk à mi-chemin entre Lisa LeBlanc et Les Soeurs Boulay. Une valeur sûre, quoi. Ben oui, c’est dit. Et ça semblait évident pour la foule rassemblée qui a permis aux trois acadiennes de se hisser en première position du palmarès, lundi soir. De quoi faire rager Christian Rioux, mais de quoi ravir les amateurs du genre. Les trois filles, avec leurs personnalités propres, leurs tonalités uniques, se complètent à merveille plutôt que de se perdre l’une dans l’autre. Des textes mordants, tantôt hyper personnels, tantôt axés sur leur patrie, en plus de musiques accrocheuses à trois instruments à cordes, font des Hay Babies des prétendantes à la couronne, cette année.

Enfin, les Lazy Lovers clôturaient la deuxième soirée des préliminaires, avec un rockabilly tendant vers le country. Déjà ici, le bât blesse. Il semble que les Lazy Lovers tirent les deux bords de la couverture. La demoiselle «front woman» Amélie Geoffroy, au ton beaucoup plus country – un brin nasillard qui convient parfaitement au genre country – , pourrait aisément chanter de belles balades, tandis que monsieur «front man» – David Tougas – pourrait assurer le côté rockabilly de la formation. Mais il faudra sans doute choisir ce que les Lazy Lovers seront et prendre la direction qui s’impose. Cela dit, si les musiciens prouvent leur virtuosité, c’est du côté des textes un peu simplistes et de leur interprétation un peu décalée qu’il faut sonner une cloche. L’ordre des chansons serait aussi à retravailler pour favoriser une meilleure fluidité et une meilleure transition entre les deux pans musicaux de la formation. À suivre, probablement en demi-finale, si la tendance se maintient, puisque la formation occupe le troisième rang après deux soirées de préliminaires.

Palmarès en date du 25 février :

1. Les Hay Babies
2. Dead Obies
3. Lazy Lovers
4. Cellos on Fire
5. D-Track
6. Gratte-Ciel

www.francouvertes.com

Pas encore de commentaire.

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux