BangBang : bangbangblog.com

Baz'Art Virtuel

POP Montréal 2013 – Faire une entorse au plan initial dès ce soir

Julie Ledoux
25 septembre 2013

Non mais, je suis donc ben drôle. J’arrive à ploguer le mot «entorse» dans mon titre de billet de blogue pour justifier que je change mon plan de parcours POP MTL à cause d’une entorse, justement. Tsé, hein.

Bref, oui, j’ai décidé de faire le demi-marathon au Marathon de Montréal, dimanche dernier, et ça m’a coûté une entorse qui s’est produite out of the blue, au 15e km du parcours. J’allais pas arrêter là, faque j’ai couru presque le tiers de mon demi-marathon avec l’entorse, pensant que c’était juste une crampe ou de la fatigue. Ben kin. Faque là, j’ai une entorse à la cheville droite et ça devient plus difficile de me tenir debout pendant toute une soirée, cinq soirs de suite, pour POP MTL.

Faque voici mon plan de ‘tite fille blessée qui veut quand même couvrir POP, sans béquilles (pfff, pas besoin de ça) ni anti-inflammatoires.

MERCREDI 25 SEPTEMBRE : Le test

Faque si ma cheville passe le test de ce soir, je suis partie pour la (presque) gloire, que je me dis.

20h00 – Fédération ukrainienne (Salle Saint-Ambroise)

ONDES : L’Ensemble d’Ondes de Montréal, avec Radwan Ghazi Moumneh, Marie-Jo Thério et Patrick Watson.

Après avoir vu le documentaire Le chant des ondes de Caroline Martel, l’an dernier, aux RIDM, on dirait que je ne peux oublier ce son unique, d’une mélancolie frappante qui traverse le corps. Très hâte d’entendre ce que ça donne avec les trois artistes du domaine pop-rock-chanson-folk-indie qui vont se mesurer à l’Ensemble d’Ondes de Montréal, qu’on voit d’ailleurs à l’oeuvre dans Le chant des ondes.

21h30 – Brasserie Beaubien

Kinnta Records présente : Expwy + Einar Jullum & the Well, Well, Wells + Jack Deming / Ollie North + Haiduks

Je connais encore bien mal Kinnta Records, mais je commence à bien connaître Expwy et son leader Matt LeGroulx, sympathique musicien qui, en plus de livrer directement chez moi son propre album (Expwy in the Sky) que j’avais acheté sur Bandcamp, m’en a offert une couple d’autres, dont son plus récent avec Expwy – une cassette -, Deep Joy, et une parution de Chairs, autre formation dans laquelle il sévit (à POP MTL aussi cette année). Semble-t-il que ce soir, il jouera trois fois plutôt qu’une avec diverses formations de Kinnta Records. Bien hâte d’entendre et de voir ça, surtout à la Brasserie Beaubien.

JEUDI 26 SEPTEMBRE : Il y a 10 ans, je dansais un slow avec Murray Lightburn, ben tranquille au Café Campus…

20h00 – Fédération ukrainienne (Salle Saint-Ambroise)

Murray A. Lightburn’s MASS:LIGHT An Electronic Pop Opera + Montag + Un Blonde

…ben oui, toé. Il y a 10 ans, mon band préféré était The Dears et ça kickait des culs. Tellement que c’était The Besnard Lakes qui ouvrait pour The Dears. Non mais tsé, le Café Campus savait pas ce qui se tramait dans son antre.

Ha, pis pendant une toune ben triste et déchirante – classique The Dears – Murray est descendu dans la foule, histoire de danser un slow ben collé avec une fille qui savait pas trop ce qui se passait : moi. Mon amie Sophie était témoin, elle pourra vous confirmer que j’ai rien demandé pis que j’étais pas encore soûle.

Bref, mon plan pour jeudi soir, c’est d’aller voir Murray et vérifier s’il se rappelle de moi.
Ben non.
Juste aller voir Murray pis son projet d’opéra électro pop.

* Si Murray Lightburn ne jouait pas en même temps que Dorothy Moore, le Cabaret du Mile-End m’aurait semblé aussi attirant. Même chose du côté du Centre PHI qui présente le rockumentaire A Band Called Death.

VENDREDI 27 SEPTEMBRE : Es-tu tombé su’a tête POP Montréal?

Bon, le vendredi soir, POP a juste pas rapport parce que tous les shows bottent des derrières. TRÈS difficile de choisir. Je penche cependant pour ceci, en début de soirée :

18h00 – Quartiers POP
Juan Rodriguez en conversation avec Howard Bilerman

C’est clair que je ne peux pas rater ça.

Ensuite, ça se corse, comme disent les Français. (Je pense que j’ai lu cette blague dans une BD. Probablement un Achille Talon.)

19h00 – Breakglass Studio
Yamantaka//Sonic Titan + Solar Year

ou encore

20h00 – Casa del popolo
AroarA + Karneef + Filthy Haanz + Look Vibrant

ou encore

20h00 – Olympia
The-Dream + Mozart’s Sister + Team Rockit

ou encore

20h30 – Petit Campus
Motel Raphael + Lakes of Canada + Emilie & Ogden + The Wind & The Wild + Corinna Rose

ou encore

21h00 – Club Lambi
UN + Le Couleur + Jessy Lanza + Fevers + Sydney Valette

mais ça risque d’être plutôt

20h00 – Café L’Artère
Engone Endong
(dans le cadre de APigeon + Jjanice+ + AfriKeleKtro + Engone Endong)

ou

20h00 – Métropolis
Seoul
(dans le cadre de Local Natives + Wild Nothing + Seoul)

21h00 – Église Saint-Jean L’Évangéliste (ou St.John The Evangelist, pour les intimes)
Maica Mia + Valleys + Big Brave

et tenter d’attraper UN ou Motel Raphael au vol, en remontant vers le nord. Tout dépend si ma cheville tient encore le coup.

SAMEDI 28 SEPTEMBRE : Une presque pause

Puisque je couvre le Festival du film asiatique à Ville Mont-Royal (FFAVMR) le samedi 28 septembre, je ne pourrai passer beaucoup de temps à POP.

Ben non, ça n’existe pas, c’est l’anniversaire d’un très bon ami et il crée pour l’occasion le FFAVMR. En tant que journaliste et amie, le devoir et la fête m’appellent.

Cela dit, il y a possibilité que je me ramasse au Belmont, en fin de soirée, pour y entendre FOXTROTT, Tommy Kruise, Black Atlass et plusieurs autres, dans le cadre de la soirée SOFA KING RAW.

DIMANCHE 29 SEPTEMBRE : Encore un ‘tit peu de courage!

11h00-18h00
Dernière journée de POP? C’est le temps de magasiner un brin, au traditionnel Puces POP (Église Saint-Michel) ou encore à la foire du disque POP (Fédération Ukrainienne). C’est la dernière chance d’y aller, dans les deux cas. Ça vaut la peine.

20h00 – Théâtre Rialto
Songs of Darkness avec Patrick Watson, AroarA, Sarah Pagé, Little Scream et invités

C’est sûr que je suis là. Déjà, j’adore la salle. Ensuite, j’adore tous ces artistes. Pas le choix.

###

Je tenterai tant bien que mal de revenir sur chacune de ces soirées, dès le lendemain, ici même. D’ici là, bon POP!

popmontreal.com

Pas encore de commentaire.

Baz'Art Virtuel

Julie Ledoux

Pourquoi faire, un slogan? J'vends pas d'chars...

Julie Ledoux